Cluster Solaire forme les jeunes aux métiers verts

L’association lance un programme d’accompagnement financé par la Fondation Drosos

Près de 80 entrepreneurs et jeunes de la région de Midelt en bénéficieront

En ces temps de crise, former les jeunes aux métiers d’avenir leur permettra d’augmenter leurs chances de décrocher une place sur le marché de l’emploi. Le projet «L’entrepreneuriat vert, vecteur clé du développement durable», lancé par le Cluster Solaire, en partenariat avec Masen et l’association Midelt Mobadara, et financé par la Fondation Drosos, s’inscrit dans cet esprit.

Le programme permettra de délivrer à plusieurs dizaines de jeunes de la région de Midelt les clés pour intégrer des métiers liés à la protection de l’environnement.  Il appuiera également les porteurs de projets participant à la transition énergétique.

Activée dans un premier temps au sein de la région de Midelt sur une durée de trois ans, l’initiative se traduit tout d’abord par un programme de formation de plusieurs mois, baptisé «Green Midelt Maharat», qui démarre début novembre. Il bénéficiera à près de 40 jeunes en recherche d’emploi.

Objectif: renforcer leurs compétences et favoriser leur insertion sur le marché des métiers «durables». Les candidats seront rigoureusement choisis, en fonction de leur intérêt pour la cause environnementale, ou encore, de leur capacité à donner vie à des idées créatives et durables.

Ils apprendront différentes techniques de recherche d’emploi, mais surtout, des  skills spécifiques à ce domaine – dites green skills – dont notamment la gestion des ressources naturelles en entreprise, ou encore, le management écoresponsable. Au menu également, un accompagnement personnalisé et un suivi périodique qui seront assurés aux 20 meilleurs «profils» par près d’une dizaine de coachs et d’experts spécialisés.

Autre programme phare dont le démarrage est aussi prévu dans deux mois, «Green Midelt Machari3» qui vise les auto-entrepreneurs et micro-entreprises activement lancés dans ce milieu. Au total, près d’une quarantaine d’entrepreneurs verts profiteront d’un accompagnement et d’un soutien «sur mesure», prodigués par des experts du sujet.

Sont notamment prévues, des séances de mentoring, ainsi que des formations sur des thématiques d’avenir, dont notamment le Green Business. Pour y prendre part, les intéressés devront envoyer leur candidature avant le 7 octobre prochain. Ils devront, aussi, être affiliés à des secteurs d’activité spécifiques au domaine, tels que la valorisation des déchets, les Green IT, l’éco-tourisme, la production verte incluant notamment les métiers de la cosmétique bio...

Le projet fera enfin la part belle à la sensibilisation et à la recherche. Ainsi, plusieurs journées seront prévues dans ce sens pour présenter au public l’écosystème de la région. Par ailleurs, une étude portant sur le potentiel des filières vertes de la région sera réalisée et livrée dans les prochains mois.

«La province de Midelt revêt un réel potentiel en termes de développement de filières vertes. Le programme pour la valorisation des ressources de la région est d’autant plus important au regard du taux de migration élevé. L’objectif étant d’améliorer l’autonomie et les conditions de vie de ses jeunes», confie la directrice générale de Cluster Solaire, Fatima Zahra El Khalifa.

Source: Leconomiste