ban1_1

Bientôt la clôture du Fast Track To Market

La date limite de dépôt des projets auprès du cluster solaire est fixée au 22 janvier. Cette année, l’enveloppe allouée au Fast Track to Market est d’un million de DH.

 

La clôture de l’appel à projets du Fast Track To Market 2017 (FT2M), c’est pour très bientôt ! En effet, la date limite de dépôt des projets innovants  auprès du cluster solaire situé à Casablanca est fixée au 22 janvier 2018 à 16h. Pour participer, les porteurs de projets intéressés peuvent encore télécharger les documents et règlements de l’AP via le site du cluster solaire (www.clustersolaire.ma) ou depuis la plateforme MGBN (www.mgbn.ma). Cette année, la 3e édition du FT2M est dotée d’une enveloppe d’1 million de DH.

 

Le montant alloué à chaque projet retenu ne dépassera pas cependant 50% de son budget d’investissement. La contribution du FT2M couvrira notamment les dépenses directes liées au lancement et à la réalisation des projets sélectionnés par les comités mis en place à cet effet. Rappelons que le FT2M est une initiative conjointe du cluster solaire et du Centre marocain d’innovation climatique (CIC). Son objectif est de soutenir l’émergence d’une industrie d’énergies renouvelables et de technologies vertes. Il vise à améliorer la compétitivité des entreprises nationales en leur permettant de constituer des références à travers le lancement de produits et services innovants. Depuis son lancement, le dispositif FT2M est une grande réussite qui se positionne de plus en plus comme un vrai catalyseur de développement industriel des PME et startups.

 

En effet, tous les projets appuyés par les partenaires de FT2M, notamment le cluster solaire, le CIC, la coopération technique allemande (GIZ) et Masen (Agence marocaine pour l’énergie durable), ont effectivement vu le jour et sont devenus bel et bien opérationnels. Parmi eux, on peut citer le traitement des déchets par la technologie solaire SMO Thermo ; l’optimisation du fonctionnement du pompage solaire grâce à l’onduleur BeVar ; l’industrialisation du premier chauffe eau solaire low cost marocain ; Eco Lux Hammam ; la production de chaleur industrielle et la création d’un village solaire off grid. Développée à Marrakech par la société PEPS, la technologie solaire SMO Thermo traite des déchets, incluant des plastiques et des biomasses, c’est-à-dire des composés carbonés hétérogènes et humides, en les valorisant en combustibles sans émission de gaz à effet de serre et de manière autonome en énergie. Son bilan énergétique positif, sa mobilité, son adaptabilité et sa polyvalence au niveau des intrants (déchets/biomasse) et des sorties (matières premières et énergies), font qu’il n’a pas de concurrence directe connue à ce jour. Tous les procédés mis en œuvre sont brevetés et propriétaires. Le procédé «SMO®», développé par PEPS et NST, offre une solution industrielle, performante et rentable à deux problématiques centrales du développement durable, à savoir le traitement des déchets de façon écologique avec sédentarisation dans le territoire de la création de valeur (la valeur ajoutée est créée localement) et une alternative économiquement rentable aux énergies fossiles. Un autre exemple de startup soutenue par le programme FT2M est Biodôme du Maroc qui est une jeune entreprise exclusivement spécialisée dans la construction d’installations de biogaz «clé en main» et plus largement dans le traitement et la valorisation des déchets organiques et agricoles. L’entreprise construit des installations de petites et moyennes capacités au profit des agriculteurs et éleveurs. Ses installations permettent le traitement de tous les déchets de leurs fermes pour produire du biogaz (source d’énergie utilisée dans le chauffage, la cuisson, le pompage d’eau, l’électrification…) et un deuxième produit qui est le compost (un fertilisant biologique riche en éléments nutritifs pour le sol).

 

Dans la plupart de ses interventions, ses clients se retrouvent avec un excès de compost, un produit très souvent vendu, ce qui assure ainsi une nouvelle source de revenus à ses clients. En matière de réseaux intelligents, le FT2M a également soutenu un projet d’électrification autonome d’un village entier dans la province de Benslimane. Il s’agit du village d’Ahlaf devenu un village complètement autonome qui ne consomme plus d’énergie fossile. En effet, une centrale de 8,5 Kilowatts, une station de pompage de l’eau et une réserve d’eau chaude tous entièrement alimentés par énergie solaire apportent un bien-être fou à ses habitants. La centrale solaire de 8,5 Kilowatts leur délivre du courant alternatif en 220 Volts leur permettant l’usage des équipements électroménagers standards sans recours à des transformateurs.

voir la source